atelier d’écriture

atelier

Weekend  2-3 juin 2018

 

Michele Sigal propose de travailler autour de la thématique du corps : «  Le corps raconte des histoires quand bien même nous nous taisons. Le corps immobile ne déclenche pas la même parole que le corps en mouvement. L’immobilité produit une parole plus intériorisée, monologue ou soliloque, tandis que le corps contraint, emprisonné fera sans doute appel à un imaginaire qui libère. La thématique ne constitue qu’un point de départ que chacun/e peut emporter là où son imagination et sa réflexion le/la mèneront. »

Déroulé de l’atelier

Pour nous échauffer et parce que la lecture est une bonne introduction à l’écriture, nous commencerons chaque séance en lisant de courts extraits de textes d’auteurs aux sensibilités et aux écritures très différentes, mais dont la thématique entre en résonance avec notre projet. Puis je proposerai une consigne, c’est à dire une invitation à l’écriture, une piste à explorer, un point de départ. La consigne agit comme un déclencheur, un stimuli qui active, réveille, met en branle imagination, souvenirs, émotions, pensées, images…sans jamais enfermer ni brider l’imaginaire. Après le temps consacré à l’écriture, plutôt individuelle, même s’il n’est pas interdit d’écrire à deux si on le souhaite, la séance se poursuivra par la lecture (volontaire) des textes produits, moment de partage et d’écoute mutuelle. Nous discuterons ensemble de chaque production afin d’en dégager les qualités, d’en corriger les maladresses et de repérer ce qui fait la spécificité de chaque écriture, sans porter de jugement de valeur mais avec l’exigence d’aller vers un travail abouti.

 Michele Sigal

Pour plus d’infos : bio.bibliographie de Michele Sigal

2 réflexions sur “atelier d’écriture

  1. Il est des lieux inspirants et Louhenrie en est un. A la fois calme et vivant, on y trouve convivialité et moments de solitude si on le souhaite, chacun peut également y trouver son espace. L’accueil y est généreux et la nourriture excellente. Je m’y suis sentie bien d’emblée. Le petit groupe avec lequel j’ai travaillé était très ouvert et engagé. L’atmosphère était tout à fait propice à la création, c’est-à-dire à la concentration, à la rêverie, et à l’échange. Un vrai plaisir. Michèle Sigal

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s